Le cours de la cryptomonnaie

cours cryptomonnaie dans une main

Les cryptomonnaies évoluent à la hausse comme à la baisse. Cela attire des traders et des investisseurs amateurs. Ces derniers espèrent profiter de la nouveauté pour gagner de l’argent. Et cela malgré les risques qui peuvent être liés au fait que les cryptomonnaies sont décentralisées et non régulées. Mais comment le cours de la cryptomonnaie est déterminé ? Essayons d’y voir plus clair dans l’article qui suit.

Le cours de la cryptomonnaie, comment les prix sont-ils fixés ? Une introduction…

Les bitcoins et autres cryptomonnaies ont pris une place considérable dans l’économie numérique. Et ces derniers temps leurs cours semblent flottants et incontrôlables. La volatilité, c’est-à-dire les écarts de prix entre une période donnée, est telle que cela peut dissuader les investisseurs de franchir le pas de l’investissement.

Comme en plus la cryptomonnaie est une monnaie virtuelle qui est utilisée sur Internet comme une alternative au cash, le côté virtuel est encore moins rassurant. Comme souvent c’est l’inconnu et le manque de formation sur le sujet qui pose problème. Si vous êtes dans ce cas, il vous suffirait de connaître un peu mieux le sujet pour pouvoir agir en connaissance de cause.

C’est ce que nous allons faire dans ce cours article en abordant trois points.

  • D’abord nous allons rappeler, succinctement, ce qu’est une cryptomonnaie.
  • Puis nous lèverons l’ambiguïté qui peut exister entre la création de valeur par le minage et la détermination du prix d’un jeton.
  • Enfin nous aborderons le cas particulier de certaines cryptomonnaies (c’est le cas du Bitcoin) qui vont avoir tendance à prendre de la valeur dans le temps (par construction de ces dernières).

Cryptomonnaies, monnaie virtuelle, de quoi parle-t-on ?

Les cryptomonnaies sont aussi appelées monnaies virtuelles. Elles sont virtuelles car elles n’ont aucune existence physique (pas de billets ou de pièces de monnaies dans la vie courante) et sont en général totalement décentralisées. Cela signifie que la production de cette dernière n’est pas gérée par un tiers de confiance (banque, état). Cela veut également dire que la gestion des échanges des jetons entre les utilisateurs se fait de façon directe, sans jamais passer par une banque. Pour y arriver la production de la monnaie et les échanges sont gérés par un même algorithme mais qui s’exécutent sur des ordinateurs différents.

Et chacun peut participer à la maintenance du système s’il le souhaite.

L’algorithme se charge de gérer une chaîne de blocs, lesquels contiennent toutes les informations de création et d’échanges des jetons de la monnaie. Cette chaîne de bloc, blockchain pour les intimes, est, elle aussi, libre d’accès et distribué à ceux qui veulent bien s’y intéresser.

Et c’est cette mise en commun qui fait la force d’une cryptomonnaie. Tout le monde peut participer et vérifier que personne ne triche. Enfin dans cryptomonnaie il y a le préfixe crypto, pour cryptographie, qui suggère que la technologie utilise beaucoup les théories mathématiques du chiffrage.

Décentralisation et cours de la cryptomonnaie

La décentralisation et le fait que sa production dépend d’un algorithme sont des choses assez inédites et ne rentrent pas dans les schémas classiques de l’économie et de la finance. Et pourtant ça marche, depuis plus de 10 ans pour le bitcoin.

Essayons de comprendre comment cela s’est rendu possible. Le système est conçu de telle façon que les doubles dépenses seront en pratique impossible. Cela signifie que si vous possédez un bitcoin, vous ne pourrez pas le dépenser (ou l’échanger) à la fois avec une personne A et une personne B. Et avec le temps, les utilisateurs ont fini par accepter l’idée d’échanger un jeton de monnaie virtuel contre une monnaie nationale.

Vous pouvez ainsi acheter à un vendeur une petite quantité de bitcoins, par exemple avec des euros. Des places de marchés ont vu le jour, comme Binance, Coinhouse… À partir de ce moment les cryptomonnaies ont été considérés comme des actifs. Et comme tous les actifs, ce sont alors les règles de l’offre et de la demande qui déterminent le prix. Les places de marchés se comportent comme des market makers et se chargent de gérer un taux de change.

Dans le détail, l’offre et la demande pour déterminer le cours de la cryptomonnaie

Prenons un exemple, fictif, pour illustrer ce qui peut se passer. Lorsque vous êtes sur une place de marché comme coinhouse ou binance, vous pouvez consulter l’évolution des cours de la cryptomonnaie qui vous intéresse. Vous faites une petite analyse et suivez le raisonnement suivant :

  1. Vous avez des euros et vous voulez les échanger en bitcoin.
  2. En regardant le graphique vous voyez que le bitcoin s’échange pour 40000$.
  3. Vous trouvez que c’est trop cher car vous imaginez que le bitcoin va perdre de la valeur dans le futur.

En conséquence vous n’achetez pas le jeton bitcoin. Si d’autres personnes acheteurs de bitcoins pensent la même chose alors ils ne convertissent pas non plus leurs dollars en bitcoin.

Imaginons que dans le même temps des vendeurs de bitcoins veulent vendre des bitcoins pour 40000$. Il y a alors un problème puisque offre et demande ne se rencontrent pas. Un système automatique va alors changer le taux de change. Cela va se faire jusqu’à ce qu’une majorité d’acheteurs et de vendeurs soient d’accord pour que l’échange se fasse.

Et voilà comment le prix s’est fixé.

  • Lorsqu’il y a plus d’offres que de demande, le prix va descendre. De cette façon on incite la demande à acheter pas cher.
  • Lorsqu’il y a moins d’offres que de demande, le prix va monter. De cette façon on incite l’offre à vendre cher. Les cryptomonnaies ne sont pas régulées par les banques centrales et leur valeur peut donc fluctuer en permanence, à la hausse comme à la baisse.

Facteurs influençant la détermination du prix

Il peut être difficile d’identifier les facteurs influençant l’évolution d’une cryptomonnaie en particulier. Toutefois il existe une particularité de ces dernières qu’il faut avoir en tête. Les algorithmes qui jouent le rôle de planche à billets sont conçus pour qu’il y ait à terme un nombre limité de token. Certains mécanismes visent même à détruire des tokens. Il en résulte plusieurs scénarios, nous allons en énumérer deux :

  • Augmentation de la demande, avec une offre limitée (nombre de tokens limité par conception) : augmentation de la valeur
  • Demande fixe, avec une offre qui diminue (burn des tokens) : augmentation de la valeur également
    Malgré la volatilité, tant que la cryptomonnaie qui vous intéresse aura un intérêt autre